Home > Santé de l'homme > L’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce

ejaculation precoce

L’éjaculation précoce est le problème de sexualité numéro un chez l’homme. Il touche un tiers des hommes de la planète d’âge différent, et seulement 1 homme sur 10 concernés l’admet et consulte ou exprime une volonté de recevoir de l’aide. L’impact de ce problème sur la vie de couple est évident, mais aussi il dépasse le plan personnel et influence la vie sociale et professionnelle.

Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce est un phénomène mal défini est sujet à plusieurs idées reçues. La plupart des gens croient que ce phénomène est l’apanage des jeunes sans expériences sexuelles. Ou encore qu’une pénétration ne dépassant pas 18 min ou n’aboutissant pas à l’orgasme du partenaire n’est pas normal. Cependant la définition scientifique répond à plusieurs critères importants.
D’après la société internationale de médecine sexuelle, le mode d’apparition différencie entre une éjaculation précoce primaire, persistante depuis le début de la vie sexuelle, et secondaire ; apparaissant après une longue période de sexualité satisfaisante.
Le diagnostic clinique, quant à lui, repose sur un critère de temps, qui ne dépasse pas 3 minutes en intra vaginal. Un critère de difficulté de contrôle, qui se définit comme une incapacité à maîtriser l’apparition de l’éjaculation ou à la retarder. La souffrance et l’inconfort vis-à-vis l’image de soi viennent en 3ème position, et aboutissent à de sérieux problèmes de couples.

Conséquences de l’éjaculation précoce :

Les hommes précoces ont tendance à vouloir diminuer le temps des préliminaires pour pouvoir durer longtemps. Ils essayent également de se focaliser sur la pénétration vaginale, et oublient la satisfaction et le besoin de leur partenaire. Espacer les rapports sexuels est aussi un mythe très répandu, alors qu’au contraire cela favorise l’excitation et conduit vers l’éjaculation précoce. Au total, les hommes précoces perdent leur confiance en soi, et leur qualité de vie en est affectée.
Quant aux femmes, l’insatisfaction sexuelle aboutit à la frustration, qui s’exprime par l’évitement des relations intimes, l’éloignement émotionnel voire même la violence.

Comment durer longtemps au lit :

La prise en charge de l’éjaculation précoce comporte deux volets : un volet médicamenteux, et un autre sexothérapeutique.
Le suivi chez un sexologue représente le pilier du traitement. La consultation psychothérapeutique permettra à l’homme précoce une bonne connaissance de soi, de ses réactions et de la cause du problème dont il souffre. Elle comportera également des séances de maîtrise et de contrôle du temps ainsi que des entrainements à la gestion de l’éjaculation dans le cadre de la thérapie comportementale.

Parmi ces astuces, on note le principe du stop and go qui consiste à stimuler le gland et s’arrêter juste avant l’orgasme, puis le comprimer, et reprendre la stimulation après disparition de la sensation d’éjaculation. Cette technique semble très efficace, et donne de bons résultats.

Les exercices de renforcement des muscles pubo-coccygien sont aussi recommander pour durer plus longtemps au lit. Ces muscles ont tendance à se relâcher avec l’âge ou le manque d’entrainement et causer des problèmes d’éjaculation prématurée. L’exercice se fait en érection, et consiste à soulever le pénis jusqu’à la main placée quelques centimètres au-dessus, et le maintenir en cette position pendant quelques secondes, puis refaire le même exercice contre une pesanteur.
Pour le traitement médical, il existe une variété de molécules agissant sur les neurotransmetteurs pour retarder l’éjaculation. Cependant, ces traitements nécessitent une consultation spécialisée, une prescription bien détaillée, et ne peuvent être efficaces sans thérapie comportementale et préparation psychoaffective de l’organisme en diminution l’anxiété et renforçant la confiance en soi et la connaissance de son propre corps.

Summary
L’éjaculation précoce
Article Name
L’éjaculation précoce
Description
L’éjaculation précoce est le problème de sexualité numéro un chez l’homme. Il touche un tiers des hommes de la planète d’âge différent, et seulement 1 homme sur 10 concernés l’admet et consulte ou exprime une volonté de recevoir de l’aide. L’impact de ce problème sur la vie de couple est évident, mais aussi il dépasse le plan personnel et influence la vie sociale et professionnelle.
Author
Publisher Name
recreationalactivityhq.com

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils